L’accompagnement du Contrat de Génération dans les entreprises

Agir ou subir ?

Disposition règlementaire (cf. site du gouvernement) - Voir aussi notre article Contrat de Génération

Retour Sommaire

Depuis le 31 Mars 2015

Les entreprises de plus de 50 salariés, invitées depuis mi-2013 à négocier le « Contrat de Génération », doivent avoir mis en œuvre un accord d’entreprise. Si l’entreprise n’est pas à jour, l’URSSAF est en droit de sanctionner avec pénalités :

  • 1% de la masse salariale lorsque l’infraction est relevé
  • renouvelable si rien n’est fait sous le délai prescrit

Contactez-nous, nous sommes référencés par la CCI-RA pour accompagner les entreprises de moins de 300 salariés avec soutien financier (constitution d’un binôme : 1 senior maintenu en poste + 1 junior embauché = 12 K€/3 ans). L’aîné maintenu en emploi n’est pas forcément le « tuteur » du jeune embauché, ni même nécessairement sur le même site.

Nous accompagnons aussi les entreprises de plus de 300 salariés (pas d’aides financières, mais pénalités prévues si absence d’accord et/ou d’évaluation annuelle transmise à la DIRECCTE).

Retour Sommaire

Contrat de génération, 3 axes

  • Embauche de jeunes de moins de 26 ans
  • Maintien en emploi de seniors (+ de 57 ans ou embauche de + de 55 ans)
  • Transmission des savoir-faire d’expérience (TSE)

La TSE concerne toutes les possibilités de transmission, pour valoriser et pérenniser l’expérience dans l’entreprise…

Retour Sommaire

http://www.rhone-alpes.cci.fr/actua...

In Genere est référencé par la CCI-RA et par la CRMA pour la région Rhône-Alpes, par l’ADEFIM en Région « Languedoc-Roussillon », par les « Compagnons du Devoir » en Champagne-Ardennes

Retour Sommaire