Éthique & métier

Paraphrase d’un article de Martin Winckler (thérapeute) à propos de la transmission du Métier

Tout récemment, je disais à un jeune en formation qu’à mon sens, la relation de transmission du Métier ne doit pas être une relation de pouvoir. S’il y a du pouvoir (de la part de l’aîné), il ne peut pas y avoir de rapport juste. "Oui, me répond-il, mais la relation entre un cadet et un aîné est asymétrique. Elle est inégale. L’aîné est en position de force, de supériorité, parce que le cadet fait appel à lui." Et là, …

… … je me suis écrié : "C’est ça ! Le cadet fait appel à l’aîné en le considérant comme “plus puissant” que lui face à son besoin d’apprendre, et le met sur un piédestal. De ce fait, l’aîné a un ascendant sur le cadet. Ce qui permet de remettre la relation à l’horizontale… ce qui fait contrepoids à cet ascendant, ce sont les obligations éthiques auxquelles l’aîné doit se soumettre." …