Coopération entre Générations, 20 ans de pratique chez nous

Contrat de Génération

Contrat de Génération

L’obligation d’engager chaque année des actions négociées… Voir -> Agir ou subir ?

Depuis la « Loi Amiante », les savoir-faire d’expérience ont commencé à disparaître par vagues, avec les nombreux départs au début des années 2000. Des enseignements peuvent être tirés de ces épreuves souvent douloureuses, combinés au désir de nombreux senior de transmettre le Métier.

Le travail prévu n’est pas le travail réalisé… Sur le terrain, on s’adapte, à pallie les imprévus, on improvise… Et, au moment de partir, on peut laisser des mémos, des fiches techniques, mais on ne peut pas décrire des tour de main, des postures et des astuces, encore moins un art d’improviser (cf. le métier).

Retour Sommaire

Souplesse

  • Un junior (- de 26 ans) est embauché et un aîné (+ de 57 ans) est maintenu en emploi ; ils ne sont pas forcément liés, comme « tutoré » et tuteur. La transmission des savoir-faire d’expérience s’applique à la situation et aux besoins réels de l’entreprise.
  • Le but est de faire circuler l’expérience, pas seulement vers le jeune recruté, ni même seulement des plus âgés vers les plus jeunes, mais d’aller progressivement vers l’échange de ces savoir-faire. C’est l’occasion d’innover, par la diffusion des savoir-faire d’expérience
Retour Sommaire

Comment progresser dans le métier ? Comment diffuser le métier ?

  • Un proverbe demande : qui est le plus grand grand, un nain ou un géant ? La réponse est celle-ci : le nain, perché sur les épaules du géant. C’est l’apprenant qui se hisse sur l’expérience de l’aîné, ce qui lui permet de voir un peu plus loin.
  • C’est possible grâce à l’expérience des aînés, lorsque les plus jeunes l’acceptent.
Retour Sommaire

La transmission des savoir-faire d’expérience

  • Évoquer ce sujet alors que la croyance « savoir = pouvoir » est encore si répandue ? Il est grand temps ; les connaissances fichent le camp avec les départs et souvent ne sont pas identifiées ni valorisées.
  • Si connaissances = savoirs + savoir-faire + savoir-être, la transmission va requérir la conjugaison de modalités plus fines, un art de la pédagogie : savoir penser, dire, montrer, guider, partager, encourager, reprendre avec patience, déléguer, faire grandir la confiance…

Retour Sommaire

Plus de 3 ans que nous nous interrogeons : pourquoi Contrat de Génération, « sans s » ? Est-ce un contrat pour faire de la génération, un contrat de générateur, un contrat censé générer quelque chose ? Merci de vos retours.

Voir en ligne : Le site contrat de génération (Minist. Trav)

Travail d'équipe, transmission…